Couteau Armor Manche Olivier – Triskell

©Mamie-net.shop L’Armor, anciennement appelé Le London est durant le 19e siècle et le début du 20e siècle, le couteau de marin par excellence. Marin de l’océan plus que de la méditerranée. Ses origines sont incontestablement anglaises.

La forme de la lame dite “pied de mouton”, était la seule permise à bord des bateaux car son extrémité ronde risquait moins de provoquer des blessures graves en cas de rixe.

Lame à cran plat en acier inoxydable trempé Sandvik 12C27 (voir spécification), la lame et la mitre sont brossées pour une finition mate. Le cordon est en cuir. Le manche en bois d’olivier est orné d’un Triskell.

Doté d’une grande sécurité d’utilisation, ce couteau ne s’ouvre pas en position fermée.

      • Taille de la lame : 10,5 cm
      • Sécurité : Système Liner-lock
      • Entièrement ajusté à la main

Photo non-contractuelle

livraison offerte des 80 euros
Disponibilité:

En stock

45,90 

En stock

Un couteau fabriqué dans la plus pure tradition française…

label epvCréée en 1870 Par Etienne Fontanelle, la Coutellerie Au Sabot fait partie des plus anciennes marques de la coutellerie française. La nouvelle génération de la famille Sauzedde, perpétue ainsi ce savoir-faire de 6 siècles de coutellerie thiernoise. En 2010, la Coutellerie Au Sabot à célébré ses 140 ans.

Mamie-Net.shop a sélectionné pour vous cette marque d’excellence à la française (Label EPV), gage d’une réalisation artisanale, soignée et unique.
Photo non-contractuelle : la matière naturelle du manche, travaillée artisanalement est par essence même, unique et confère à chaque couteau sa valeur intrinsèque.

Conseils d’entretien

Les cornes

La corne est un matériau naturel, avec le temps votre manche peut sécher et révéler la fibre en surface. Pour éviter cela, n’hésitez pas de temps à autre à huiler votre manche pour le nourrir comme un bois. Pour le récupérer, si le temps a fait son œuvre, utiliser un papier très fin de carrosserie (P400), poncez légèrement et uniformément et lustrez-le (avec de l’huile de lin par exemple). Pour le préserver le plus longtemps : ne pas le laisser immergé dans l’eau, ou exposé à une forte chaleur (>50°C). Préférez un torchon humidifié pour nettoyer votre lame, plutôt que de la passer sous l’eau. Lave-vaisselle proscrit.

Les bois

Le bois est un matériau noble, mais cependant il reste fragile. Un minimum de soin doit lui être conféré pour qu’il dure longtemps. Ne laissez jamais votre couteau en milieu humide, sinon vous risquez d’avoir quelques inconvénients et notamment le gonflement du manche. Si toutefois il est mouillé, essuyez-le sans attendre. Si le couteau reste dans votre poche, la chaleur du corps empêche toute reprise d’humidité. L’âge marque le bois de traces inesthétiques, ainsi périodiquement il faut nourrir le bois avec de l’huile de lin ou de l’huile d’olive.

Les lames

La durée de vie d’un couteau dépend de l’entretien que l’on saura lui apporter dès son acquisition. Cet entretien varie selon les matériaux composant le couteau.

  • Acier inoxydable : Après utilisation, un rinçage à l’eau claire de la lame, ensuite il est nécessaire de l’essuyer au chiffon. De temps en temps, il est bon de lubrifier la lame et le mécanisme.
  • Acier carbone : Il nécessite quelques soins particuliers. Le lavage de la lame ne se fait pas sous l’eau courante, mais avec une éponge humide. Ce lavage doit être rapidement suivi d’un séchage au chiffon.

Les mitres

  • En acier inoxydable, la mitre de votre couteau ne demande pas de soin particulier.
  • En laiton, la mitre de votre couteau doit être nettoyée de temps en temps avec un produit adapté (Miror, Cluster…).
Catégorie :
Poids 200 g
Dimensions 105 mm
  • Type de lame : Pied de mouton – Acier inoxydable Sandvik 12C27*
  • Manche : Olivier avec Triskell incrusté
  • Mitre : Acier Inoxydable
  • Cordon : cuir

*Acier Inoxydable Sandvik 12C27 : Sandvik fait partie du cercle très étroit des producteurs d’acier inoxydable trempant pour la fabrication de lames de rasoirs ou autres lames de scalpels chirurgicaux.

Analyse chimique : 13,5% de chrome – 0,60% de carbone – 0,4% de silicium – 0,4% de manganèse.

basé sur 0 avis

0.0 globale
0
0
0
0
0

Soyez le premier à donner votre avis “Couteau Armor Manche Olivier – Triskell”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n’y a pas encore d’avis pour l’instant.

Une question sur ce produit ?

Laissez-nous un message en remplissant le formulaire ci-dessous. Nous serons heureux de répondre à vos questions !

Vous aimerez peut-être aussi…

  • Couteau Armor Manche Corne Foncée – Ancre

    0 sur 5
    (0)

    ©Mamie-net.shop L’Armor, anciennement appelé Le London, est durant le 19e siècle et le début du 20e siècle le couteau de marin par excellence. Marin de l’océan plus que de la méditerranée. Ses origines sont incontestablement anglaises.

    La forme de la lame dite “pied de mouton”, était la seule permise à bord des bateaux car son extrémité ronde risquait moins de provoquer des blessures graves en cas de rixe.

    Lame à cran plat en acier inoxydable trempé Sandvik 12C27 (voir spécification), la lame et la mitre sont brossées pour une finition mate. Son cordon est en cuir. Le manche est orné d’une ancre marine en laiton.

    Doté d’une grande sécurité d’utilisation, ce couteau ne s’ouvre pas en position fermée.

        • Taille de la lame : 11 cm
        • Sécurité : Système Liner-lock
        • Entièrement ajusté à la main

    Photo non-contractuelle

    REF : n/a
  • Couteau Armor Manche Ébène – Triskell

    0 sur 5
    (0)

    ©Mamie-net.shop L’Armor, anciennement appelé Le London est durant le 19e siècle et le début du 20e siècle, le couteau de marin par excellence. Marin de l’océan plus que de la méditerranée. Ses origines sont incontestablement anglaises.

    La forme de la lame dite “pied de mouton”, était la seule permise à bord des bateaux car son extrémité ronde risquait moins de provoquer des blessures graves en cas de rixe.

    Lame à cran plat en acier inoxydable trempé Sandvik 12C27 (voir spécification), la lame et la mitre sont brossées pour une finition mate. Le cordon est en cuir. Le manche est orné d’un Triskell.

    Doté d’une grande sécurité d’utilisation, ce couteau ne s’ouvre pas en position fermée.

        • Taille de la lame : 10,5 cm
        • Sécurité : Système Liner-lock
        • Entièrement ajusté à la main

    Photo non-contractuelle

    REF : n/a
  • Couteau Armor Manche Ébène – Ancre

    0 sur 5
    (0)

    ©Mamie-net.shop L’Armor, anciennement appelé Le London est durant le 19e siècle et le début du 20e siècle, le couteau de marin par excellence. Marin de l’océan plus que de la méditerranée. Ses origines sont incontestablement anglaises.

    La forme de la lame dite “pied de mouton”, était la seule permise à bord des bateaux car son extrémité ronde risquait moins de provoquer des blessures graves en cas de rixe.

    Lame à cran plat en acier inoxydable trempé Sandvik 12C27 (voir spécification), la lame et la mitre sont brossées pour une finition mate. Le manche est orné d’une ancre marine.

    Doté d’une grande sécurité d’utilisation, ce couteau ne s’ouvre pas en position fermée.

        • Taille de la lame : 10,5 cm
        • Sécurité : Système Liner-lock
        • Entièrement ajusté à la main

    Photo non-contractuelle

    REF : n/a